le bâton de paroles

Protection de l'environnement et des êtres vivants
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 LA ROUTE DU RHUM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: LA ROUTE DU RHUM    Lun 1 Nov - 19:24

LA ROUTE DU RHUM 2010


La Route du Rhum est une course transatlantique en solitaire, de 3 510 milles (sur l'orthodromie), qui se court de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre tous les quatre ans au mois de novembre. Le départ de la neuvième édition appelée La Route du Rhum - La Banque Postale a été donné à Saint-Malo le 31 octobre 2010.

En 1975, Bernard Hass, secrétaire général du Syndicat des Producteurs de Sucre et de Rhum des Antilles, qui cherche une idée pour mettre en valeur la filière du rhum, contacte Florent de Kersauson. Quelques jours plus tard, Florent de Kersauson et Bernard Hass imaginent une course à la voile en direction des Antilles productrices de rhum et de sucre. Le projet sous le bras, Florent de Kersauson contacte sans succès Éric Tabarly avec lequel il a navigué et Gérard Petitpas de la société Pen Duick.

Les deux hommes présentent alors le projet à Michel Etevenon, publicitaire de Kriter, alors sponsor d’Olivier de Kersauson, le frère de Florent. Michel Etevenon accepte et développe le projet avec le succès que l’on connaît aujourd’hui.

On peut noter que cette course (tout comme le Vendée Globe), de par le fait qu'elle se déroule en solitaire sur un temps très long, est contraire au règlement pour prévenir les abordages en mer, cf règle 5 : Tout navire doit en permanence assurer une veille visuelle et auditive appropriée, en utilisant également tous les moyens disponibles qui sont adaptés aux circonstances et conditions existantes, de manière à permettre une pleine appréciation de la situation et du risque d'abordage. Le déroulement de la course est donc dérogatoire.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Lun 1 Nov - 19:45

LA ROUTE DU RHUM 2010



87 Bateaux inscrits :








L'itinéraire


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Lun 1 Nov - 19:53



Le départ
Le 31 octobre



Première nuit en rythme

Après le départ magistral offert aux nombreux spectateurs hier au large de Saint-Malo, les 85 solitaires de la Route du Rhum - La Banque Postale sont entrés dans leur course, profitant de conditions clémentes et d'une navigation au portant pour assurer une transition entre terre et mer. La sortie de Manche s'est effectuée sans encombre et cette première nuit aura été placée sous le signe de la veille de chaque instant et de la surveillance du trafic à la Pointe Bretagne. En toute logique, les Ultimes impriment un rythme appuyé dans une houle qui s'installe de manière significative. C'est à Thomas Coville (Sodebo) que reviennent les honneurs de ce premier matin, quand Roland Jourdain (Veolia Environnement) mène la danse chez les Imoca. Lionel Lemonchois (Prince de Bretagne), Andrea Mura (Vento di Sardegna) et Yvan Noblet (Appart' City) sont, quant à eux, les premiers leaders dans leurs catégories. >>

Quelques photos





Quelques vidéos





Suivez la course en direct

http://routedurhum-labanquepostale.geovoile.com/2010/?lg=fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Lun 1 Nov - 19:56



Premiers commentaires

- Gilles Buekenhout : « C'était chaud, mais sympa"
Gilles Buekenhout (Nootka) a répondu à la vacation ce lundi matin. Le navigateur belge, qui a joué la sécurité au moment du départ, s'est livré une belle bagarre, ensuite, avec Anne Caseneuve et Erwan Leroux. Il revient sur sa première nuit en mer.

- Damien Grimont : " quid de la bulle ? "
" Je n’ai pas tous les modes d’emploi mais je fais au mieux et je m’amarine beaucoup car il y a de la mer. Le départ n’était pas évident à gérer, il y avait du stress. C’était quand même sublime avec un beau temps. Dans ce moment, on est dans notre truc.

- Philippe Laperche : "C'est la première fois que je vais aussi à l'ouest"
Ce matin, Philippe Laperche (La mer révèle nos sens) est revenu sur le départ de la Route du Rhum - La Banque Postale qu'il qualifie d'intense et émouvant. Il a ensuite détaillé sa première nuit en mer et évoqué ses difficultés à s'amariner.

- Charlie Capelle : " Une première nuit un peu longue"
Troisième au pointage de 12 heures ce lundi dans la catégorie Rhum, Charlie Capelle a, comme ses concurrents, passé une première nuit assez tonique le long des côtes bretonnes. Désormais en Atlantique, il profite d'un vent mollissant pour se reposer. Extrait de la vacation.

- Franck-Yves Escoffier : " Je n'ai pas ménagé le bateau"
Joint à la vacation ce midi, Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!) est revenu sur le moment intense du départ mais aussi sur sa première nuit en mer et sa belle frayeur lors d'un croisement avec Actual d'Yves Le Blévec.

- Stamm en tête
Un Suisse, un sudiste et un Allemand aux avant-postes. Comme prévu, après un début de course un peu poussif, le vent a repris du coffre sur les premiers milles de la route de la Guadeloupe. La tête de flotte laisse désormais la pointe de Bretagne et le rail d’Ouessant, dans ses sillages. Bien installé en tête, Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) imprime un rythme soutenu à plus de 13 nœuds dans un flux de nord-ouest d’une vingtaine de nœuds ! C’est parti pour la grande traversée et une journée qui s’annonce cruciale au regard du choix stratégique qui se profile à l’horizon du golfe de Gascogne.

- Place à l'Atlantique
Après un départ prudent, la nuit fut bien fraîche et sans pépin. J’ai passé la matinée à franchir le rail d’Ouessant : beaucoup de trafic, c’est passé juste... Maintenant place à l’Atlantique, cap sur les Açores, le vent mollit, je n’avance pas très vite pour l’instant (5.5nds)... Je vais en profiter pour me reposer Bises à tous ! Yves Ecarlat (VALE Nouvelle Calédonie)

- Des nouvelles de PIerre-Yves Chatelain (Destination Calais)
La nuit s'est plutôt bien passée, j'ai affalé le spi vers minuit, route vent de travers avec 20 nœuds de vent GV et génois, comme ça j'ai pu dormir trois fois 40 mn en passant Ouessant sans problème. Grosse frayeur à 5h, plus de pilote, il fonctionnait sans action sur les safrans !!! J'ai barré jusqu'au jour, puis avec le pilote de secours j'ai pu remettre l'extrémité du vérin qui s'était dévissée ..... Tout va bien maintenant, je vais renvoyer de la toile devant car on est en dessous de 10 nœuds et mes camarades ne vont pas m'attendre !!!!! Il ya entre 15 et 20 nœuds de nord et il fait beau ! Pierre-Yves Chatelin (Destination Calais)

- Frisé la correctionnelle
Bon cette fois-ci on y est pour de bon Les premières 24 heures n'ont pas été de tout repos. D'abord les écluses avec leur lot d'émotion. Ensuite le départ avec le palpitant qui s'emballe dans les huit minutes et qui reprend un rythme normal une fois la ligne franchie.

- Roland Jourdain mène la danse
Vainqueur de la dernière édition, Roland Jourdain (Veolia Environnement) s’est emparé pendant la première nuit des commandes de la course chez les Imoca. Dans cette classe très serrée, la bonne surprise vient de Christopher Pratt (DCNS), actuellement deuxième à 3,8 milles du leader.

- Nuit de veille
Hello, C'est la première fois que je poursuis aussi longtemps dans l'Ouest après la pointe de Bretagne...ça sent la transat ! Tout va bien, pas mal attaqué hier sous gennaker, 20 / 22 nœuds pour doubler Loïc Fecquet. J'étais content même si ça ne va pas durer.

- Matinée sportive
La pointe bretonne est dans le sillage de FenétrêA-Cardinal. Après ces moments d'émotion, le gros coup de fatigue s'est fait sentir. Le vent et la mer se sont levés. La matinée va être sportive. La lune est de la partie et c'est tant mieux. Tout va bien à bord même si je n'ai pas beaucoup dormi. A + Erwan


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Lun 1 Nov - 20:01


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mar 2 Nov - 10:57



Commentaires du 2ème jour

Les joueurs d'échec :
En ce deuxième matin de la neuvième Route du Rhum - La Banque Postale, l'ambiance est un peu au paradoxe au sein de la flotte. Ainsi, alors même qu'un premier pari stratégique a généré une scission chez les marins au gré des inspirations et des convictions météorologiques, la vie à bord s'installe dans un confort, relatif certes, mais que d'une catégorie à l'autre on semble apprécier. Chez les Ultimes, le centriste Thomas Coville (Sodebo), en tête depuis dimanche soir, domine toujours les débats. Chez les Imoca, la valse des leaders continue et accorde une danse à Armel Le Cléac'h (Brit Air), nordiste assumé. Chez les Multi50, comme en Class 40 ou en catégorie Rhum, la parole est également aux tenants du positionnement le plus en phase avec la route directe. Mais jusqu'à quand ?

- Dispersion des rangs :
On joue les divergences en Class 40 alors que la nécessité de rallier un camp pour contourner la bulle s'impose. En ce deuxième jour de course, les groupes se forment et le Nord semble rallier une majorité à sa cause. En tête, les favoris de la série imposent leur rythme, Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) gardant le leadership devant Thomas Ruyant (Destination Dunkerque), Samuel Manuard (Vecteur Plus) et Nicolas Troussel (Crédit Mutuel de Bretagne). Positionné plus au Sud que ses trois prédécesseurs, ce dernier, souvent auteur de jolis coups, est forcément l'objet de quelques attentions.

- Franck Cammas repasse en tête :
Premier à doubler le Cap Fréhel dimanche, Franck Cammas (Groupama 3) avait cédé la place de leader à Thomas Coville (Sodeb’O) dès le premier soir. Ce matin, au pointage de 8h, à la faveur de son option sud radicale, il reprend les commandes avec 23 milles d’avance sur Coville. En filant 7 à 10 nœuds plus vite que tous ses adversaires, Franck Cammas pourrait même creuser une grosse avance aujourd’hui si les conditions météo lui restent favorables.

- Lemonchois toujours leader :
Au classement de 8 heures, Lionel Lemonchois et son Prince de Bretagne sont toujours aux manettes de La Route du Rhum - La Banque Postale chez les Multi 50. Inspiré par la trajectoire nordiste, le tenant du titre se repose actuellement sur un matelas d'une vingtaine de milles. Mais nul doute que celui qui occupe le leadership depuis hier doit regarder l'évolution de la concurrence de près, à commencer par l'échappée au Sud de ses principaux rivaux Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!) et Yves Le Blévec (Actual). Actuellement positionnés au large des côtes portugaises, ces deux là entendent bien toucher les dividendes de cette plongée sous la bulle anticyclonique et espère forcément s'engouffrer dans la brèche ouverte par Franck Cammas , nouveau leader chez les Ultimes.

- Et de quatre :
Armel Le Cléac’h (Brit Air) est le quatrième leader différent des monocoques Imoca après Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3), Roland Jourdain (Veolia Environnement) et Kito de Pavant (Groupe Bel). Quatre sur neuf, c’est presque la moitié de la flotte qui a déjà pris les rênes de la course. Preuve une nouvelle fois de l’homogénéité de cette classe où les neuf concurrents engagés peuvent tous couper la ligne d’arrivée en premier. Les écarts sont toujours faibles même si l’option sud de Michel Desjoyeaux (Foncia) et Arnaud Boissières (Akena Vérandas) les relègue pour l’instant aux deux dernières places à 44 et 59 milles du nouveau leader.

- Assumer :
"Ca va nickel ! Ca a été plutôt super paisible, je suis au près sans beaucoup de vent, dans une mer très calme avant une prochaine transition. C’était une nuit pour recharger les batteries au niveau du sommeil et de la nourriture pour être prêt durant la deuxième partie de course qui va être plus animée d’ici quelques heures. J’ai bien récupéré cette nuit alors que la première nuit c’est toujours difficile de gérer et de doser. Je suis resté sur une option Ouest et j’ai vu partir Groupama 3, Gitana 11 et Idec … On assume notre choix et on verra ce que ça donne.

- Au gré des bascules :
"Tout va bien à bord de Brit Air, je faisais une petite sieste. On a commencé notre contournement de l’anticyclone vers le Nord, on tire des bords au gré des bascules. La mer est plus calme donc c’est sympa, on a un ciel étoilé. La flotte a l’air de se couper en deux options donc maintenant c’est difficile de changer de camp. Je me concentre sur la stratégie à venir.

- Chercher le meilleur compromis :
"On a une houle de face depuis hier soir, donc ça tape beaucoup et ce ne sont pas des bateaux faciles dans des mers comme ça. Ce n’est juste pas très agréable, mais sinon ça va. J’ai pu faire ce que je voulais. J’ai 18 nœuds de vent, ca tape beaucoup. La mer est un peu croisée et brutale à cause des anciens vents et je suis en train de recharger les batteries avec le moteur.

- Mal de mer tenace pour Andrea Mura :
"Je subis le mal de mer, depuis le départ, je n’ai pas mangé, c’est un problème. Le vent est bien, la mer est bien, tout va bien ! Maintenant c’est 11 nœuds, ça a été 22 nœuds, beaucoup de changements. Je n’ai pas de force donc c’est un peu difficile de monter et descendre les voiles. Il me faudra trois jours pour faire passer le mal de mer. Je n’ai pas utilisé l’ordinateur pour parler avec les autres concurrents, ce n’est pas possible. Quand tu as le mal de mer tout est difficile". Andrea Mura (Vento Di Sardegna).

- Drôle de course :
Bonsoir (comme dirait Macha), La nuit est belle, plus douce que la nuit dernière, j'ai dormi comme un loir, par des répétitions successives d'une demie heure avec quelques manœuvres par ci par là. Tout va bien par ici, le bateau est en forme et son jockey aussi. Drôle de course.

- On a connu pire :
Salut tout le monde, les étoiles apparaissent apres le passage du petit front et un virement de bord. Sympa le vent assez mou pour un matossage transpirant presque avec le sourire ! On est plutot bien loti, on a a connu de pire mois de novembre, même si la mer était un peu dure sur le bord précédent. J'ai frôlé le fait divers dramatique avec mon bruleur de gaz qui a sans prevenir choisi l'option barbecue, début d incendie maitrise avec brio par les équipes de sécurité. A part ca la vie est belle et c'est tant mieux. Bonne nuit de Veolia Environnement.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mar 2 Nov - 11:02



Commentaires audio des skippers

Thomas Ruyant (Destination Dunkerque)
http://www.routedurhum-labanquepostale.com/fr/s08_multimedia/s08p05_forcedownload.php?vacation=67

Andrea Mura (Vento Di Sardegna)
http://www.routedurhum-labanquepostale.com/fr/s08_multimedia/s08p05_forcedownload.php?vacation=65

Armel Le Cléac'h (Brit Air)
http://www.routedurhum-labanquepostale.com/fr/s08_multimedia/s08p05_forcedownload.php?vacation=63

Bonne écoute
Temps de course : +1j 19:59:26

N'oubliez pas de suivre la course en direct sur la carte du 3ème message d'hier

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mar 2 Nov - 11:21

Quelques photos




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mar 2 Nov - 20:22


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
Nénakohe
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2185
Age : 47
Localisation : Lot
Loisirs : moto, country music, les amerindiens , les animaux, le dessin
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mar 2 Nov - 21:46

waw ça fait rever !!!

_________________
Sur le chenmin où tu marches il n'y a pas d'étranger, seulement des amis que tu ne connais pas encore.

Wolakota
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dutipialatonnelle.heberg-forum.net/forums.html
Nirvelli
Emasctsestahe
Emasctsestahe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 28
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mar 2 Nov - 22:25

Le départ était chez moi mais je n'ai même pas eu le temps d'aller voir les bateaux et les ambiances dans intra muros honte à moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mer 3 Nov - 9:46

bah tu peux les voir ici et en direct avec la carte interactive et les vidéos et messages audios

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
Nirvelli
Emasctsestahe
Emasctsestahe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 164
Age : 28
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mer 3 Nov - 17:07

Merci de nous faire partager cette traversée et pour ce beau boulot Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mer 3 Nov - 21:11



Commentaires du 3ème jour

- Tous derrière et Cammas devant :
Franck Cammas (Groupama 3) poursuit son cavalier seul en tête du Rhum. Autres partisans de la route sud, Francis Joyon (Idec) et Yann Guichard (Gitana 11) s’emparent respectivement de la deuxième et troisième place au détriment de Thomas Coville (Sodeb’O) et Sidney Gavignet (Oman Air Majan) qui mangent leur pain noir, au nord de l’anticyclone des Açores. Philippe Monnet (La Boîte à Pizza), 6e, déplore une dérive abîmée par un choc. Nouvelle rassurante pour Bertrand Quentin (Côte d’Or II), hélitreuillé hier pour raison de santé, et qui va être transféré de l’hôpital espagnol à celui de Rennes pour des examens complémentaires.

- Extraits de la vacation :
Cet après-midi, Julien Mabit (Monopticien.com), Pierre-Yves Guennec (Jeunes Dirigeants - Lorans) et Pierre-Yves Chatelin (Destination Calais) ont répondu à la vacation.

- Resserrement en tête :
Armel Le Cléac’h (Brit Air), leader depuis 36 heures subit la pression grandissante de ses poursuivants. Une meute menée par Roland Jourdain (Veolia Environnement), deuxième, qui est revenu à seulement trois milles du leader. De l’autre côté de l’anticyclone, sur la face sud, Arnaud Boissières (Akena Vérandas) et Michel Desjoyeaux (Foncia) profitent enfin d’un bon flux de vent portant pour réduire une partie de leurs retards.

- Au pas, au près :
Si on a l’habitude de dire que le bonheur est dans le pré, en matière de course au large, c’est plutôt l’honneur qui est dans le près ! Sous l’influence de l’anticyclone des Açores qui barre le chemin vers des Antilles, la flotte des Class40 tricote, depuis plus de 48 heures, sa route dans des vents contraires. Les 43 solitaires encore en course se sont éparpillés dans tous les sens sur le plan d’eau. En tête, un solide trio de leaders – Thomas Ruyant (Destination Dunkerque), Sam Manuard (Vecteur Plus), Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) – contourne ce mur météorologique par le Nord. Il emmène le gros des troupes qui fait montre, en mode régate océanique dans des conditions rugueuses, d‘une belle combativité. Plus au Sud Nicolas Troussel (CMB) fait cavalier seul sur une option très marquée au large des côtes portugaises. Il représente pour la flotte des Class 40 la même menace que Michel Desjoyeaux dans le camp des IMOCA.

- Kito de Pavant : « Cette nuit, j’ai failli m’emplafonner Safran ! » :Extraits de la vacation du jour de Kito de Pavant (Groupe Bel)

- Arnaud Boissières : « C’est rigolo de regarder les autres, en se disant qu’ils sont au près alors que je suis au portant. » :
Extraits de la vacation radio du jour d’Arnaud Boissières sur Akena Vérandas

- Thomas Coville : « ça va moyen ! » :
Extraits de la vacation du jour de Thomas Coville (Sodeb’O)

- C’est reparti pour Lionel Lemonchois :
Prince de Bretagne reprend sa course après une nuit de déroutage vers l’Espagne et trois heures de numéro d’équilibriste en tête de mât pour récupérer les pièces du lashing coincées en haut.

- Andrea Mura (Vento di Sardegna) : "Ca va mieux, fini le mal de mer!" :
« Aujourd’hui ca va mieux ! La mer s’est calmée et mon mal de mer semble enfin terminé. Le bateau va vite et, à présent, je vais pourvoir en tirer le meilleur, ce qui m’était tout à fait impossible jusqu’ici car j’étais trop barbouillé. Je vais pouvoir bien travailler et c’est tant mieux car les prochaines heures vont être importantes. Là, je fais une route ouest sud-ouest et je ne sais pas encore de quel côté je vais contourner l’anticyclone. A droite ou à gauche, telle est la question... »

- Extraits de vacation :
En tout début d'après-midi, les leaders du classement de la classe Multi50 ont été joint par téléphone. Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!) et Lalou Roucayrol (Région Aquitaine - Port Médoc) font le point sur leur course.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mer 3 Nov - 21:18



Le point course : Vidéo

http://www.routedurhum-labanquepostale.com/fr/s08_multimedia/s08p06_zoom_video.php?id=59

Commentaires audio des skippers

Pierre-Yves Guennec (Jeunes Dirigeants - Lorans)
http://www.routedurhum-labanquepostale.com/fr/s08_multimedia/s08p05_forcedownload.php?vacation=203

Pierre-Yves Chatelin (Destination CALAIS)
http://www.routedurhum-labanquepostale.com/fr/s08_multimedia/s08p05_forcedownload.php?vacation=201

Julien Mabit (monopticien.com)
http://www.routedurhum-labanquepostale.com/fr/s08_multimedia/s08p05_forcedownload.php?vacation=199

Bonne écoute

Temps de course : +3j 05:19:36

Suivez la course en direct sur la carte dans le message précédent


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mer 3 Nov - 21:55



Commentaire express

- Sidney Gavignet déclenche sa balise de détresse à 16h48 :

A 16h48 (GMT+1) Le skipper d’Oman Air Majan, Sidney Gavignet a appelé pour dire que son bateau avait subi une avarie majeure au niveau de la poutre avant sous le vent. Oman Air Majan progressait dans des vents contraires de 20 nœuds, mais les conditions n’étaient pas extrêmes. Sidney a activé sa balise de détresse. Il a revêtu sa combinaison de survie et n’est pas blessé. Il est actuellement dans la coque centrale qui est hors d’eau. Le Directeur de course, Jean Maurel, est en contact avec les MRCC portugais pour l’organisation des secours et reste en contact permanent avec Sidney et son équipe à terre. Un nouveau communiqué sera diffusé avec les dernières informations.



Nous sommes désolés pour lui, il était dans le groupe de tête.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Mer 3 Nov - 21:58



Le point course à 03/11/2010 à 19:25:00 : Vidéo

http://www.routedurhum-labanquepostale.com/fr/s08_multimedia/s08p06_zoom_video.php?id=77

Commentaire audio de Sidney Gavignet (Oman Air Majan)
http://www.routedurhum-labanquepostale.com/fr/s08_multimedia/s08p05_forcedownload.php?vacation=205

Temps de course : +3j 06:47:25

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Jeu 4 Nov - 14:17



Commentaires du 4ème jour

- Réflexions nocturnes
La nuit noire enveloppe les solitaires de la Route du Rhum - La Banque Postale de son manteau en ce quatrième petit matin de course. Mais à l'heure où les stratèges sont plongés dans l'expectative, tous attendent le retour de l'astre Lunaire et avec lui un premier début de réponse aux questions. En attendant, alors que Sidney Gavignet (Oman Air Majan) est en sécurité à bord d'un vraquier depuis hier soir, en course, Franck Cammas (Groupama 3) poursuit son insolente trajectoire sudiste et se paie le luxe d'accroître encore un peu son avance. Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!) quant à lui, mène toujours les débats en Multi 50. Chez les monocoques Imoca, Roland Jourdain (Veolia Environnement) a pris l'ascendant, quant Thomas Ruyant (Destination Dunkerque) et Andrea Mura (Vento di Sardegna), s'imposent en chefs de file en Class 40 et en catégorie Rhum.

- Loïc Féquet - Multi 50 Maître Jacques :
"Ça ne se passe pas trop mal ! Hier ça a bien marché de se recaler un peu au Nord. Aujourd'hui, il faut aller vite pour se placer par rapport au prochain système météo. Là, le vent est très très instable. Il saute constamment en force et en direction. Il faut être super vigilant. Le rythme de vie à bord est très dense. Le plus dur c’est d’arriver à dormir. Quelquefois, je m’écroule sans m’en rendre compte. Mais sinon tout va bien, le bateau et le bonhomme vont bien, on gère.

- Sidney Gavignet : « Tout est allé très vite » :
La rupture du bras avant tribord d’Oman Air Majan mercredi après-midi a entraîné le chavirage puis le démâtage du trimaran de Sidney Gavignet. Récupéré dans la soirée par un vraquier en route vers la Méditerranée, Sidney Gavignet a été joint hier à 22h à bord du Cavo Alexander.

- David Consorte (Adriatech) fait demi-tour :
Victime d'une série d'avaries, David Consorte, qui pointait à l'extrême Nord de l'échiquier Atlantique a été contraint de faire demi-tour en début de soirée hier, mercredi. Au terme du 3è jour de course, à près de 49° Nord de latitude, alors qu'il devait affronter un renforcement des vents d'Ouest dans une mer qu'on imagine mal pavée, il déplorait une fuite d'un ballast, une drisse cassée et une panne de GPS. "En raison des circonstances et des conditions météo, je ne pense pas que le bateau soit dans la mesure de supporter ces conditions extrêmes plus longtemps. Malheureusement, je dois faire demi-tour et rentrer à terre. Je me dirige vers le sud de la Bretagne pour l'inspection," a expliqué le skipper italien d'Adriatech. Suite au retrait du Norvégien Rune Aasberg (Solo), la flotte des Class 40 se compose de 42 concurrents.

- Joris de Carlan victime d'une voie d'eau :
Hier soir, Joris de Carlan, le benjamin de cette 9e édition de La Route du Rhum - La Banque Postale, a informé la direction de course que son monocoque était victime d'une voie d'eau. Le jeune skipper de Generik - Exp'hair en beauté, qui fait actuellement route au nord, a annoncé qu'il regagnait la terre.

- Lalou Roucayrol (Région Aquitaine – Port Medoc) : « Que du beau!» :
« Les jours passent et ne se ressemblent pas sur l'eau. Hier du près. Cette nuit de la pétole car j’ai joué un peu prés avec l'anticyclone. Ce matin de la belle glisse sur une mer plate et sous un ciel bleu. Que du beau ! Les nuits sont très noires, il n’y a pas de lune… enfin juste un croissant très fin en fin de nuit et quelques étoiles entres les passages de pluie fine type crachin bordelais. Le début de matinée est plus fun. Maintenant, petit déjeuner, analyse météo et sieste. »

- Pierre-Yves Chatelin (Destination Calais) : " J'espère faire le bon choix" :
« Encore une nuit au près, pas trop agitée car le vent souffle entre 10 et 14 nœuds mais la mer devient désagréable avec une grosse houle de face qui fait taper le bateau. Le problème est que ce vent bouge sans arrêt et qu'il est difficile de faire bien avancer le bateau. Je suis seul avec Acapella, 12 milles devant moi. J'espère qu'on fait le bon choix car c'est sûrement plus confort de l'autre coté pour tous ceux qui ont choisi la route sud! J'ai quand même réussi à dormir près de quatre heures par tranche de 40 minutes. Un petit réglage et on se recouche ! Je suis un peu inquiet sur la dépense électrique, je suis obligé de faire beaucoup de moteur, au moins 5 heures par 24h. Le pilote consomme beaucoup plus que prévu, je continue à surveiller mais ce serait bien qu'on ait du soleil car ce matin, c'est tout gris."

- Loïc Féquet - Multi 50 Maître Jacques :
"Ça ne se passe pas trop mal ! Hier ça a bien marché de se recaler un peu au Nord. Aujourd'hui, il faut aller vite pour se placer par rapport au prochain système météo. Là, le vent est très très instable. Il saute constamment en force et en direction. Il faut être super vigilant. Le rythme de vie à bord est très dense. Le plus dur c’est d’arriver à dormir. Quelquefois, je m’écroule sans m’en rendre compte. Mais sinon tout va bien, le bateau et le bonhomme vont bien, on gère.

- Sidney Gavignet : « Tout est allé très vite » :
La rupture du bras avant tribord d’Oman Air Majan mercredi après-midi a entraîné le chavirage puis le démâtage du trimaran de Sidney Gavignet. Récupéré dans la soirée par un vraquier en route vers la Méditerranée, Sidney Gavignet a été joint hier à 22h à bord du Cavo Alexander.

- David Consorte (Adriatech) fait demi-tour :
Victime d'une série d'avaries, David Consorte, qui pointait à l'extrême Nord de l'échiquier Atlantique a été contraint de faire demi-tour en début de soirée hier, mercredi. Au terme du 3è jour de course, à près de 49° Nord de latitude, alors qu'il devait affronter un renforcement des vents d'Ouest dans une mer qu'on imagine mal pavée, il déplorait une fuite d'un ballast, une drisse cassée et une panne de GPS. "En raison des circonstances et des conditions météo, je ne pense pas que le bateau soit dans la mesure de supporter ces conditions extrêmes plus longtemps. Malheureusement, je dois faire demi-tour et rentrer à terre. Je me dirige vers le sud de la Bretagne pour l'inspection," a expliqué le skipper italien d'Adriatech. Suite au retrait du Norvégien Rune Aasberg (Solo), la flotte des Class 40 se compose de 42 concurrents.

- Joris de Carlan victime d'une voie d'eau :
Hier soir, Joris de Carlan, le benjamin de cette 9e édition de La Route du Rhum - La Banque Postale, a informé la direction de course que son monocoque était victime d'une voie d'eau. Le jeune skipper de Generik - Exp'hair en beauté, qui fait actuellement route au nord, a annoncé qu'il regagnait la terre.

- Lalou Roucayrol (Région Aquitaine – Port Medoc) : « Que du beau!» :
« Les jours passent et ne se ressemblent pas sur l'eau. Hier du près. Cette nuit de la pétole car j’ai joué un peu prés avec l'anticyclone. Ce matin de la belle glisse sur une mer plate et sous un ciel bleu. Que du beau ! Les nuits sont très noires, il n’y a pas de lune… enfin juste un croissant très fin en fin de nuit et quelques étoiles entres les passages de pluie fine type crachin bordelais. Le début de matinée est plus fun. Maintenant, petit déjeuner, analyse météo et sieste. »

- Pierre-Yves Chatelin (Destination Calais) : " J'espère faire le bon choix" :
« Encore une nuit au près, pas trop agitée car le vent souffle entre 10 et 14 nœuds mais la mer devient désagréable avec une grosse houle de face qui fait taper le bateau. Le problème est que ce vent bouge sans arrêt et qu'il est difficile de faire bien avancer le bateau. Je suis seul avec Acapella, 12 milles devant moi. J'espère qu'on fait le bon choix car c'est sûrement plus confort de l'autre coté pour tous ceux qui ont choisi la route sud! J'ai quand même réussi à dormir près de quatre heures par tranche de 40 minutes. Un petit réglage et on se recouche ! Je suis un peu inquiet sur la dépense électrique, je suis obligé de faire beaucoup de moteur, au moins 5 heures par 24h. Le pilote consomme beaucoup plus que prévu, je continue à surveiller mais ce serait bien qu'on ait du soleil car ce matin, c'est tout gris..... »

- Ouf :
"Youpi, la porte de la route sud nous (quelques concurrents et moi) a laissés passer, mais c'était vraiment limite car toute la nuit il a fallu s'extraire de cette dorsale qui avait tendance à gonfler au dessus de nos têtes. Pour Marc Lepesqueux, plus à l'Ouest que moi ça tient quasi du miracle. Dans l'histoire, on y a quand même laissé quelques plumes :Nico Troussel qui s'était engagé quelques heures avant nous, nous a remis 40 milles supplémentaires et Damien Seguin et Pete Goss sont un peu devant. Mais peu importe il reste 3000 milles pour grappiller au gré des empannages les quelques dizaines de milles qui nous séparent. L'ambiance à bord ? Short, tong, toilette, panneaux solaires sur le pont et alizés de 20 noeuds. Et pendant ce temps au nord : c'est le "norrrrd" (prononcez à la Galabru) : au près dans 35 noeuds. Pourtant il ne faut pas faire le malin avec cette option, car certains modèles météo prévoient l'effondrement total des alizés au bénéfice d'un flux de nord ouest fort qui permettrait alors à la flotte des nordistes de débouler largement devant nous après les Açores. Mais j'ai aussi vu un autre modèle qui me plaisait beaucoup plus. Quoiqu'il en soit la route est encore longue, mais à fond sous spi ce n'est vraiment pas un problème." Christophe Coatnoan (Partouche)

- Franck-Yves Escoffier : « Droit au but ! » :
Ce matin, Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!), toujours aux commandes de la flotte des Multi50 avec plus de 80 milles d'avance sur son poursuivant direct, a été joint à la vacation.

- Du Nord au Sud :
Thomas Ruyant (Destination Dunkerque) poursuit sa course en tête des Class 40 et imprime son rythme. Poisson pilote d'une flotte de ministes, il devance Samuel Manuard (Vecteur Plus) de 11,1 milles et Jorg Riechers (Mare.de) de 16,4 milles et joue des coudes à merveille pour maintenir son statut. Passé la découverte de son premier Rhum, le jeune homme maîtrise l'exercice du haut de sa route nordiste qui jour l'accentuation depuis ces dernières heures. Partisans de cette même veine s'étalent du Nord au Sud du plan d'eau, Régis Guillemot (Régis Guillemot Charter) et Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) jouant les extrêmes. Au Sud, Nicolas Troussel (Crédit Mutuel de Bretagne) plonge sur sa lancée, imité en cela par Damien Seguin (Des Pieds et Des Mains) et Pete Goss (DMS). Pour tous il s'agit d'assumer ses choix, de s'y tenir et d'y croire avant le verdict livré dans quelques jours. Dans cette série, la plus fréquentée de la Route du Rhum - La Banque Postale, c'est le Bulgare Dimitar Topalov (White Swallow) qui ferme la marche.

- Petits soucis de pilote pour Yves Ecarlat :
Petits soucis de pilote automatique pour Yves Ecarlat (VALE Nouvelle Calédonie) contraint de plonger Sud depuis merdi pour bénéficier de conditions météo plus propices à ce handicap matériel.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Jeu 4 Nov - 14:25


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
Nénakohe
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2185
Age : 47
Localisation : Lot
Loisirs : moto, country music, les amerindiens , les animaux, le dessin
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Jeu 4 Nov - 15:29

moi je les admire ces navigateurs faut le faire quand meme

_________________
Sur le chenmin où tu marches il n'y a pas d'étranger, seulement des amis que tu ne connais pas encore.

Wolakota
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dutipialatonnelle.heberg-forum.net/forums.html
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Jeu 4 Nov - 20:45


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Ven 5 Nov - 12:01



Commentaires du 5ème jour

- Abandon d'Hervé de Carlan :
Victime d'une avarie sur la poutre avant de son catamaran Delirium, Hervé de Carlan avait rallié le port de Saint-Catherine (Locmiquélic) hier et espérait pouvoir revenir en course après réparation. Malheureusement, le médecin skipper des Côtes d'Armor, doit aujourd'hui renoncer et se voit cotraint à l'abandon, 24 heures après son fils Joris, skipper de Generik - Exp'hair, benjamin de cette Route du Rhum - La Banque Postale.

- Bagarre à tous les étages :
Pas de changement en tête de la flotte des Multi50, si ce n'est un retour sensible du deuxième Yves Le Blévec (Actual) sur le leader Franck-Yves Escoffier. Petit à petit, le Trinitain grappille des milles sur le Malouin alors que tout deux s'apprêtent à aborder le front. Chronométré cinq nœuds plus vite, le skipper de Crêpes Whaou! ne connait pas la crise.

- Merci pour le programme :
Bonjour, Belle nuit de débridé dans 20-25 nœuds de vent à 55° du vent. C'est une allure qui nous va bien, le bateau tape beaucoup moins et peut laisser exprimer sa puissance. En fin de nuit le vent est monté et la mer est tombée, plus rien ne le freine pour glisser à plus de 10,5 - 11 nœuds.

- Rencontre sur l'Atlantique :
"J’ai navigué avec A'Capella toute la soirée, c’était sympa. On ne voit pas grand-chose, je navigue sous le vent, c’est marrant de voir deux bateaux si différents qui se retrouvent comme ça à côté après quelques jours de course. Il fait très noir, on a 20 nœuds de vent, on a des courants dans le nez, on ne voit pas grand-chose, du coup avec la vitesse c’est assez spectaculaire. On ne dort pas beaucoup car le vent varie pas mal, on ressort souvent pour régler.

- Ca peut aller vite :
"Ca va bien, je suis en train d’attendre l’arrivée du vent portant, et là ce n’est plus qu’une question d’heures, on doit être très proche du front. Je pense rentrer dedans dans 2/3heures. Il va y avoir pas mal de vent le long du front, et même sur sa queue avec un enroulement qui donne du 35 nœuds, il faudra faire attention, ca va être sport quand même !

- Incertitude globale :
"J’ai enfin très bien dormi, peut-être 2 heures d’affilée à la bannette avec le pilote ! Ca me permet d’attaquer la deuxième partie de la course en forme ! Le père Yves (Le Blévec) a dû reprendre un peu, j’ai traversé de la molle. J’ai eu quelques manœuvres de changement de voiles, pour attaquer cette dépression. Le front n’est pas très fort et il faut toujours que le bateau soit rangé. C’est un sacré boulot, mon gennaker doit faire 175 m², je suis obligé de taper dessus pour que ca rentre ! Soit les sacs sont trop petits, soit les voiles sont trop grandes ! Dans tous les cas il faut être restauré et reposé.

- L'instant de doute :
"Oui ca va, ca va mieux, le front est passé, donc voilà une bonne chose de faite. J’ai vu des fronts bien pires mais ce sont toujours des moments de stress. On a fini notre session de sud, puis le vent a molli très rapidement pour tomber, et là on rentre dans le noir !

- Nuit active :
"La nuit est active car on est rentré dans une zone avec pas mal de grains donc il a fallu manœuvrer en permanence et être disponible pour les écoutes. C’est instable, hier je suis passé dans le front j’ai ramassé beaucoup de pluie dans la figure et ensuite il n’y avait plus de vent, j’ai du renvoyer de la toile. Depuis j’ai beaucoup manœuvré pour rentrer dans une zone plus stable.

- En phase avec la planète :
Bonjour, voilà 24 heures de nav pour le plaisir pur de la glisse en multi 10/12 nœuds de vent, 12/17 nœuds de vitesse ; du bonheur d'être présent sur l'eau avec ces machines à vent.

- Besoin de vent au Sud :
Bonjour, Hier à cette heure-ci je sortais de l'emprise des calmes de l'anticyclone et dans la journée je pouvais faire parler la réparation du bout dehors. De belles moyennes dans l'après-midi et en soirée. En permanence quasiment au-delà de 10 nœuds. Puis le vent est devenu instable en force et enfin en force et en direction passant de 5 à 18 nœuds avec des sautes de 30°. Là maintenant c'est encore pire puisque le vent ne monte que très rarement au delà de 13 nœuds.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Ven 5 Nov - 12:07


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Ven 5 Nov - 20:53


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
wolf-samantha
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1784
Age : 61
Localisation : Aube Champagne
Loisirs : Création de forum de blog de vidéo
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    Sam 6 Nov - 10:46



Commentaires du 6ème jour

- Vive le romantique qui stresse :
17/18 nœuds de vent avec tout dessus (code 5 et grand-voile pour 300m² ) égal de la vigilance cette nuit pour continuer cette descente vers le sud. C'est toujours plus impressionnant la nuit et flippant à l'intérieur car l'air de rien ces grands oiseaux gitent quand ils planent au grand portant et cet équilibre n'est pas naturel comme nous le rappellent nos capteurs fessiers.

- La vie en rose :
Bonjour, je n'ai pas donné d'info jusqu'à ce jour car avec 85 skippers il y a matière... Quoique si tout le monde pensait comme moi, il y aurait comme un bug niveau infos.

- Méditations nocturnes :
Depuis quelques jours, je cherchais... l'inspiration. Non, c'est pas ça - quoique - que je cherchais. Non, quelle sensation bizarre faisait que j'avais l'impression d'être surveillé, observé, épié voire jugé ( euh, non, pas jugé, là ya trop à dire, on n'a pas le temps pendant la course).

- Vers des heures humides :
"J’étais dehors à surveiller après avoir dormi 45 minutes, je sortais le bout de mon nez. J’ai croisé un cargo, si je n’avais pas abattu, ça aurait pu être dangereux.

- Albert et le veilleur de nuit :
"J’ai trouvé un petit boulot de veilleur de nuit. Par contre c’est du boulot veilleur de nuit sur un 60 pieds comme ça ! La nuit s’est bien passée, je dormais d’ailleurs. Le début de nuit était délicat avec un vent très irrégulier, avec une route pas carrossée et de la mer, on fait des sorties de routes. J’étais en terrasse en début de nuit et là je suis rentré. Il fait beau, on est dans des températures assez bonnes.

- Abandon de Kito de Pavant :
A 23h42 (heure française), ce vendredi 5 novembre, alors qu’il naviguait à 270 milles dans le Nord-Ouest des Açores et en 5e position de la flotte Imoca, Kito de Pavant a prévenu son équipe technique que l’axe de tête de quille (pièce en acier qui connecte le vérin à la tête de quille) avait cassé. Le skipper de Groupe Bel a utilisé immédiatement le système de secours permettant d’immobiliser la quille (basculante) dans l’axe. Le monocoque progresse en sécurité sous grand voile seule à deux ris à la vitesse de 9 nœuds au près dans 30 nœuds de vent, en direction des Açores. A 00H30, Kito a prévenu officiellement la direction de course qu’il abandonnait La Route du Rhum-La Banque Postale. L'objectif maintenant est de ramener le bateau au plus vite à Port Camargue afin de le préparer pour le départ de la Barcelona World Race : tour du monde en double qui part de Barcelone le 31 décembre.

- Julien Mabit : « Mieux que ce que j’attendais » :
« J’arrive à faire une route plus directe avec mon grand spi. Je vais récupérer un vent un peu plus fort là d’ici une heure ou deux d’après mes fichiers. J’essaye d’attraper un système plus venté avec des vents plus portants. C’est en train de fonctionner. J’ai pas mal manœuvré. J’ai encore empanné il y a quelques minutes. J’espère me rapprocher de mon petit copain italien. Normalement, dans pas très longtemps, nos routes devraient de croiser. Malgré l’eau tombée sur mon ordinateur, il va bien. J’ai eu vraiment la trouille. Une grosse sueur froide même. Je dors bien la nuit, je mange vraiment bien aussi. C’est mieux que ce que j’attendais. Les conditions sont idylliques même si c’est vrai qu’on aimerait un peu plus de vent. Mais ça vient"

- Criquioche, Amedeo, Galmard : les mots des bords :
Jean-Edouard Criquioche (Groupe Picoty) : "On est en train de négocier le passage du front là, c’est un peu casse bonbons depuis 2h00 là, je n’ai pas encore empanné donc je continue ouest, nord ouest normalement on devrait avoir du vent fort au portant et ça va permettre d’aller très très vite. Selon la cargo, on devrait déjà être sous spi à fond mais pour le moment je ne suis pas sous le bon bord. Pour l’instant pas mal de latérale donc les classements ne peuvent pas servir à grand-chose. Il y a Rémi Beauvais qui me colle aux fesses et Thierry Bouchard aussi. Depuis le départ les 10, 12 premiers on est dans cet esprit là, quand tu vois la vitesse des bateaux on est au taquet. Tout le monde se bagarre c’est encore plus cool de se bagarrer avec deux potes. J’aime bien être proche d’eux quand on est au bar donc, être proche d’eux sur l’eau c’est marrant aussi, mais tous les 3 on est des compétiteurs donc on ne lâchera rien. Le seul truc est de ne pas casser de matériel, j’ai déjà quelques soucis sur le bateau et la route est longue. Pour l’instant entre 7ème et 10ème il n’y a pas trop de différences, après il faut surveiller nos amis du sud mené par Troussel. J’y crois pas trop à leur truc mais bon faut quand même garder un œil dessus. "

- Ca se resserre :
Solidement accroché aux commandes de la flotte Multi50, Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou !) voit toutefois revenir Yves Le Blévec (Actual) à moins de 80 milles de son tableau arrière ce vendredi (contre 106 milles hier). Et pour cause, les marins de la classe Mutli50 négocient actuellement un passage de front et tentent de progresser au mieux dans des conditions extrêmement changeantes avant de crapahuter tout schuss vers la Guadeloupe grâce à un fort flux de nord. Effet accordéon garanti !

- Etienne Giroire (ATNinc.com) : « On se rapproche des tropiques » :
Etienne Giroire (ATNinc.com) a été joint à la vacation cet après-midi. Il aimerait un peu plus de vent et ainsi revenir au contact de la tête de flotte.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolf-randonnees.alloforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA ROUTE DU RHUM    

Revenir en haut Aller en bas
 
LA ROUTE DU RHUM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Route du Rhum avec une seule main : Damien Seguin
» Route du Rhum, vogue la galère et la gueule de bois
» Route du Rhum J - 8
» Route du Rhum 2014 (sujet unique)
» Mise en route d'un aqua 220L

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le bâton de paroles :: Le partage :: Le coin du randonneur-
Sauter vers: