le bâton de paroles

Protection de l'environnement et des êtres vivants
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les mammifere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nénakohe
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2185
Age : 47
Localisation : Lot
Loisirs : moto, country music, les amerindiens , les animaux, le dessin
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Les mammifere   Mar 1 Mai - 17:51

Mammifère



Un lion
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe
Mammalia
Linnaeus, 1758
Taxons de rang inférieur
Sous-divisions :
Protothériens
Monotrèmes
(ornithorynque, échidné)
Thériens
Métathériens
Marsupiaux
(koala, kangourou, etc.)
Euthériens (ou placentaires)
Xénarthres
(fourmilier, tatou, paresseux)
Pholidotes
(pangolin)
Artiodactyles(*)
(cochon, girafe, vache, etc.)
Cétacés
(baleine, cachalot, dauphin, etc.)
Carnivores
(chien, lion, ours, etc.)
Chiroptères
(chauve-souris)
Dermoptères
(galéopithèque)
Primates
(gorille, chimpanzé, homme, etc.)
Scandentiens
(toupaye)
Insectivores
(hérisson, taupe, etc.)
Macroscélidés
(macroscélide)
Lagomorphes
(lapin, lièvre, etc.)
Rongeurs
(écureuil, rat, souris, etc.)
Pinnipèdes
(otarie, phoque, etc.)
Siréniens
(dugong, lamantin)
Périssodactyles
(cheval, rhinocéros, etc.)
Proboscidiens
(éléphant)
Hyracoïdes
(daman)
Tubulidentés
(oryctérope)
(*) non monophylétique

Classification phylogénétique
Position :
Amniotes
Mammifères
Protothériens (monotrèmes)
Thériens
Métathériens (marsupiaux)
Euthériens (placentaires)

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Parcourez la biologie sur Wikipédia :

Les mammifères (Mammalia) forment un taxon inclus dans les vertébrés, traditionnellement une classe, définie dès la classification de Linné. Ce taxon est considéré comme monophylétique. Les mammifères partagent des ancêtres communs avec les reptiles et les oiseaux (qui forment avec eux le taxon des amniotes).

Les plus anciens fossiles connus datent d'environ 220 millions d'années au cours du Trias. La divergence avec les autres amniotes pourrait être plus ancienne. Les os de leur oreille moyenne sont clairement séparés de ceux de leur mâchoire inférieure, trait qui, dans l'évolution des espèces, les distingue des reptiles.

Comme le nom l'indique (mammifère signifie « qui porte des mamelles », du latin mamma « mamelle »), les femelles de cette classe peuvent allaiter leur progéniture. Les glandes mammaires sont une évolution des glandes sudoripares qui donnent des champs mammaires chez les protothériens et de vraies mamelles chez les autres mammifères.

Le choix de Linné, de définir cette classe par la présence de glandes mammaires et non, par exemple, de poils, autre caractéristique de la classe, répond à la classification d’Aristote, qui avait repéré un ensemble de vertébrés quadrupèdes, vivipares et porteurs de poils. Mais cette classification d’Aristote avait l’inconvénient d’exclure les cétacés et les chiroptères, qui étaient alors classés respectivement parmi les poissons et les oiseaux. La découverte des monotrèmes (par exemple l'ornithorynque) est ultérieure (1798) à la définition de Linné (1758), mais elle a confirmé la pertinence de la classification opérée par le savant.

Les mammifères sont des animaux homéothermes (à « sang chaud »). Leur température corporelle est normalement constante aux alentours de 36 à 39° C. Les jeunes, certains marsupiaux, monotrèmes, xénarthres, ainsi que les mammifères qui hibernent présentent des températures variables. Bien que les mammifères sont initialement adaptés à la vie sur la terre ferme, certains se sont secondairement adaptés à la vie en milieu aquatique ou marin. Contrairement, par exemple, aux crocodiles ou aux sauriens, et bien que leur forme puisse énormément varier selon les espèces, les membres des mammifères sont situés verticalement au-dessous du corps, le maintenant en général plus haut par rapport au sol.

Le pelage est une formation dermique caractéristique qui sert à la régulation thermique. Les poils ont pu évoluer en piquants, en écailles, ou en plaquettes.

Le cœur est parfaitement divisé en deux oreillettes et deux ventricules.

Classification
La classification des mammifères est complexe. D'une manière simplifiée, on reconnaît trois grands groupes de mammifères, dont le regroupement correspond au type de placentation possédé par leurs représentants :

Les protothériens. Ce nom désigne le fait que les animaux de ces espèces possèdent un placenta très imparfait. Il n'y a plus aujourd'hui que 3 espèces dans ce groupe : l'ornithorynque (Ornithorynchus anatinus), l'échidné australien (Zaglossus sp.), à courtes pattes et à long nez, et l'échidné d'Océanie (Tachyglossus sp.), à longues pattes et à nez court. Ces animaux pondent des œufs non cléidoiques. Les petits, après éclosion, sont allaités par la mère.
Les métathériens ou marsupiaux. Ils ne sont plus représentés qu'en Australie, en Océanie et en Amérique du Sud. Leur particularité est de mettre au monde des fœtus qui ne sont pas à terme : ceux-ci doivent alors s'agripper aux poils pour rejoindre la poche ventrale, ou marsupium, où ils trouveront des mamelles qui les nourriront afin d'achever leur développement. Ce marsupium peut, selon les espèces, abriter le jeune plusieurs mois après que son développement soit arrivé à terme. Les représentants les plus connus sont les kangourous, les wallabies, les koalas, les opossums et les wombats. Seules quelques espèces d'opossums vivent en dehors de l'Australie. Sur cette dernière, les marsupiaux occupent l'ensemble des niches écologiques dévouées aux placentaires sur les autres continents : il existe des taupes marsupiales blanches, comme des rats-kangourous et des opossums arboricoles.
Les euthériens ou placentaires. Ils regroupent l'ensemble des autres mammifères. Leur principale différence avec les deux premiers groupes est qu'ils possèdent un vrai placenta, plus ou moins décidué selon les espèces, qui a pour rôle de nourrir l'embryon et le fœtus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dutipialatonnelle.heberg-forum.net/forums.html
 
Les mammifere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Est que les les odeurs de mammifere pourrait gener mes pytho
» Le loup : Canada
» Sauvetage d'un bébé rorqual
» Un rare spécimen de serpent albinos à deux têtes
» Le plus vieux chien du monde est agé de 42 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le bâton de paroles :: la faune :: Les mammiferes-
Sauter vers: