le bâton de paroles

Protection de l'environnement et des êtres vivants
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Lakota

Aller en bas 
AuteurMessage
Nénakohe
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2185
Age : 48
Localisation : Lot
Loisirs : moto, country music, les amerindiens , les animaux, le dessin
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Lakota   Lun 25 Fév - 22:27

LAKOTAS signifie " amitié, affection, unité" dans le langage des indiens Sioux d'Amériques du Nord

[img][/img]

chez les sioux lakotas ,la femme a toujours été considérée avec un très profond respect car c'est à travers elle que se perpétue la vie.elle symbolise notre seconde terre.elle est le coeur et l'homme est le sang.elle est le coeur et la stabilité du peuple comme les homes sont les protecteurs ,les gardiens.par la chasse, les hommes pourvoyaient aux besoins extérieurs de la famille.par la guerre,ils pourvoyaient à la sécurité de la tribu.par l'éducation des enfants et les travaux intérieurs ,les femmes assuraient la continuité de la vie.sur la femme reposait la lourde tache de l'agriculture et de la cueuillette.de l'entretien du campement.l'homme étant absent à la chasse ou à la guerre ,les femmes veillaient sur les enfants dans le campement.très tôt ,la jeune fille ,en suivant sa mère,apprenait tous les rudiments de l'économie domestique.traiter les peaux et en faire des vêtements souples et chauds.fabriquer le mobilier et tous les ustensiles de cuisine.tisser pour fabriquer cordes et fils.apprendre à connaître les plantes tinctoriales et medicinales.assembler les colliers et parures en perles ,décorer les tentes et les vêtements.Enfin rammasser le bois pour entretenir le foyer.les jeunes files sioux sont élevées dans la liberté absolue ,filles et garçons ignorant la chasteté avant le mariage ,tant prêché par l'église chrétienne.

Les Lakotas (ou Lakhota ou, mieux : Lak'ota), sont une tribu autochtone américaine mieux connue en français sous le nom de Sioux. Ils forment un groupe de sept tribus (« la Grande Nation Sioux »).

Les Lakotas vivent dans le Dakota du Nord et le Dakota du Sud (États-Unis). Les sept branches lakotas sont: Brulé, Oglala, Sans Arcs, Hunkpapa, Mnikowoju, Siksika (Pieds-Noirs et Chaudière.

En décembre 2007, une délégation représentant les Lakotas a officiellement déclaré rompre les traités qui les lient aux États-Unis, proclamant ainsi leur indépendance, et annonçant qu'ils allaient produire leurs propres passeports et permis de conduire. Près de la moitié du territoire de l'État sécessionniste se situe dans le Dakota du Sud

Les Sioux ont adopté le cheval au début du XVIIIe siècle. Leur société était centrée autour du bison. Il ne restait que 20 000 Lakotas au milieu du XVIIIe siècle siècle. Leur nombre est maintenant 70 000, dont 20 500 parlent leur langue ancestrale.

Les Lakotas ont connu avec l'arrivée des Blancs des épidémies puis des massacres. Plusieurs traités ont été signés au fil du temps entre leur Nation et les colons, mais ceux-ci ne les respectèrent pas, et le territoire attribué aux Lakotas ne cessa de diminuer, cette diminution, ajoutée au massacre des bisons, entraînant des famines.

Aujourd'hui, les Lakotas vivent pour la plupart dans les cinq réserves du sud-ouest du Dakota : Rosebud (où vivent les Sicangu ou Brûlés), Pine Ridge (où vivent les Oglala), Lower Brulé (où vivent les Lower Sicangu), Cheyenne River (où vivent plusieurs autres des sept tribus Lakotas, dont les Pieds-noirs et les Honkepapa), et Standing Rock (qui est aussi peuplée par plusieurs tribus).

Mais on trouve aussi des Lakotas dans le Nord dans la réserve Fort Peck du Montana, celle de Fort Berthold du Nord-Ouest du Dakota du Nord, et dans plusieurs petites réserves de la Saskatchewan et du Manitoba, où leurs ancêtres arrivèrent après la guerre des Collines Noires. Un grand nombre de Sioux vivent aussi à Rapid City et autres villes des Collines noires et dans la région de Denver.

Le Lakota (ou plus correctement Lakĥoṫiyapi, langue des Lakhotas) est le principal dialecte siouan parmi les cinq existants. La langue fait partie des langues siouan, il a le code ISO/DIS 639-3: lkt.

Les sioux se nomment eux-mêmes: Oceti Śakowin, les "sept feux" et se divisent en sept tribus ( Oglala, Sicangu, Miniconjou, Itazipco, Oohenunpa, Hunkpapa, et Sihasapa). Les indiens lakotas vivent dans les deux Dakota (Nord et Sud), répartis inégalement dans 4 réserves.

Pour la "petite histoire", Crazy Horse (Taśunka Witko) était Oglala, et Sitting Bull (Thathanka Iyothake) était Hunkpapa.

Il est un des langages d'origine américaine comportant la plus grande communauté de locuteurs encore en vie aux États-Unis, avec environ 8000-9000 locuteurs, vivant principalement dans les plaines du nord et du Dakota du Sud.

La langue, qui ne possédait pas d'écriture propre, ce qui était le cas de la plupart des langues indigènes de l'Amérique du Nord, reçut pour la première fois une écriture en 1840 par les missionnaires, et a depuis bien évolué pour s'adapter aux besoins modernes.

République Lakota

Le 20 décembre 2007, un groupe portant le nom de Freedom Lakota et dirigé par un certain Russell Means a proclamé à Washington l'indépendance des Lakota par rapport aux États-Unis. Dans une note remise au ministère des Affaires étrangères des États-Unis ils ont dénoncé l'ensemble des trente-trois traités signés au cours du temps avec les États-Unis, parce que les colons jusqu'à maintenant ne les ont jamais respectés[1]. Un certain nombre de traités ont plus de 150 ans. Russell Means a demandé aux ambassades de Bolivie, du Vénézuela, du Chili et d'Afrique du Sud une reconnaissance diplomatique internationale de la République de Lakota. Cette République engloberait une partie du Nebraska, du Dakota du Sud, du Dakota du Nord, du Montana et du Wyoming. Le nom de la capitale n'est pas encore connu ; d'après l'adresse donnée le siège des séparatistes se trouve à Porcupine, une localité de la Réserve de Pine Ridge dans le Dakota du Sud. La légalité de la dénonciation des traités repose selon les Lakotas sur l'article six de la Constitution des États-Unis et sur la Convention de Vienne signée par les États-Unis. Toutefois, le droit pour Russell Means de pouvoir parler au nom des Lakotas est mis en doute, du fait que cet activiste des droits des Indiens ne détient aucun mandat politique. Lors de l'élection du président des Sioux Oglala il a été battu. Russell Means a annoncé que la République des Lakotas délivrerait ses propres passeports et ses propres permis de conduire. Du fait de la renonciation à la citoyenneté américaine, l'obligation de payer des impôts tomberait. Jusqu'à maintenant le ministère des Affaires étrangères américain n'a pas encore réagi à cette déclaration d'indépendance.

Avis Little Eagle, vice-présidente du Conseil tribal des Sioux de Standing Rock a dit au sujet de la délégation pour la liberté des Lakotas et sur sa déclaration: «Je comprends pourquoi ils le font, mais nous, en tant que représentants officiellement élus, nous nous appuyons tous les jours sur les traités pour notre travail, car il s'agit de documents valides. (I see where they're coming from, but we, as elected officials, on a daily basis we refer to those treaties because to us they are living documents). » On discutera en conseil de cette déclaration. Beaucoup de gouvernements tribaux se sentiraient frustrés devant l'absence de prise en charge des soins de santé par le gouvernement fédéral américain, devant des poursuites pénales et devant le manque de respect des obligations découlant des traités. « Si cette affaire nous donne droit à un peu plus d'attention, ce sera peut-être un bien. » Avant la déclaration d'indépendance, elle affirme n'avoir pas été informée des intentions de la délégation.

_________________
Sur le chenmin où tu marches il n'y a pas d'étranger, seulement des amis que tu ne connais pas encore.

Wolakota
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dutipialatonnelle.heberg-forum.net/forums.html
 
Lakota
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le bâton de paroles :: Les Peuples Premiers :: Les Nations-
Sauter vers: