le bâton de paroles

Protection de l'environnement et des êtres vivants
 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le capteur de rêves

Aller en bas 
AuteurMessage
Nénakohe
administrateur
administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2185
Age : 48
Localisation : Lot
Loisirs : moto, country music, les amerindiens , les animaux, le dessin
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Le capteur de rêves   Mer 18 Avr - 19:02

Il semblerait que le capteur de rêves trouve son origine chez les indiens Ojibway et Chippewa. Les indiens suspendaient un capteur de rêves au berceau des enfants pour retenir dans ses fils tout ce qui pouvait être mauvais, tout comme la toile de l'araignée retient tout ce qui entre en contact avec elle.



Voici donc la légende du capteur de rêves:
C'est l'histoire de Asibikaashi (l' araignée) qui aida Wanabozhoo à ramener Güzis (le Soleil) à son peuple. Asibikaashi construisait sa toile chaque nuit avant l'aube de façon à pouvoir capturer les premiers rayons du soleil. Si vous êtes debout à l'aube, regardez sa toile et vous verrez les rayons du soleil scintillant sur la rosée du matin. Asibikaashi prenait aussi soin des enfants des hommes, tissant sa toile pour les protéger des mauvais rêves comme elle le fait encore aujourd'hui. Quand le peuple Ojibway se dispersera, Asibikaashi eut beaucoup de mal à tisser sa toile au-dessus de tous les berceaux, alors mères, sœurs et grands-mères apprirent elles aussi à tisser des toiles magiques pour protéger leurs enfants.. Elles confectionnèrent les cerceaux avec des baguettes de saule rouge et utilisèrent du tendon de cerf pour tisser la toile. Les capteurs de rêves avaient toujours une forme ronde qui représentait Güzis, le soleil. Sa toile pouvait retenir les cauchemars (ou bawedjigewin) ne laissant passer que les rêves. Vous remarquerez qu'il y a un petit trou au centre de la toile car c'est par là que les bons rêves passent.
Les cauchemars quant à eux restent accrochés à la toile et disparaissent avec les premiers rayons du soleil. Les capteurs de rêves avaient alors 8 points de contact avec le cerceau en référence aux 8 pattes de l'araignée. Traditionnellement aussi, on place une petite plume pour que celle-ci bouge dans l'air. Un bébé qui peut observer la danse de cette plume apprendra ainsi les mouvements de l'air.
Si jamais vous rencontrez Asibikaashi, l'araignée, n'en ayez pas peur, au contraire protégez et respectez ce petit insecte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dutipialatonnelle.heberg-forum.net/forums.html
VIE TA VIE
Ehane
Ehane
avatar

Masculin
Nombre de messages : 953
Age : 58
Localisation : audresselles calais
Loisirs : nature tofs moto
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Le capteur de rêves   Mar 1 Mai - 10:18

en tout cas c est magnifique,sans dec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amitie-1960.forums-actifs.net/
 
Le capteur de rêves
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chauffe eau dans mur capteur
» capteur air chaud
» mur capteur en monomur
» Nouveau capteur Sony R12 : une nouvelle génération de capteurs rétroéclairés
» [HS PHOTO] problèmes de capteur CCD Sony et SAV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le bâton de paroles :: Les Peuples Premiers :: Légendes-
Sauter vers: